Récente parution concernant le domaine de la traduction

Fritz NIES (2009), Schnittpunkt Frankreich. Ein Jahrtausend Übersetzen. Günter Narr Verlag, Tübingen, 254 pages.

In diesem Entwurf einer bisher fehlenden Übersetzungsgeschichte sind gängige Gemeinplätze falsifiziert und Desiderata der Forschung benannt. Skizziert wird eine sozialhistorische Übersetzer-Typologie, neben Vernetzungen und Affinitäten, nationalkulturellen Auslesefaktoren (Spenderliteraturen, Genres) und Anpassungsprozessen, Adressaten und Aktualitätsstreben. Theorie und Praxis der Sprachbereicherung, der Spannung zwischen den Theoremen Treue und Freiheit wie die Überbietung des Originals sind gefragt. Das vielleicht wichtigste Instrument interkultureller Kommunikation kommt in seiner ganzen historischen Tiefe ins Blickfeld.

Dans ce projet pour une histoire de la traduction qui manquait jusqu’alors, les lieux communs sont chassés et les exigences de la recherche clairement explicitées. C’est à une typologie socio-historique des traducteurs que s’essaie ici Fritz NIES, à côté des croisements et des affinités, des facteurs de sélection dépendant des cultures nationales (genres, littérature soutenue par certains mécènes) et des processus d’adaptation comme des commandes ou des effets de mode qui sont mis en évidence. Cet ouvrage interroge à la fois la pratique et la théorie du domaine linguistique, la tension entre fidélité et liberté vis-à-vis de l’original comme la possible trahison de ce dernier. C’est peut-être ici l’instrument le plus important pour la communication interculturelle qui est mis à jour dans toute sa profondeur historique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.